L'église


L'église de Pizay : une énigme

pict0088.jpg

 
Son emplacement fait la curiosité des habitants. Son isolement par rapport au coeur du village est un mystère.
Marquerait-il l'emplacement d'un ancien centre de pouvoir ? D'un ancien site de nécropole réhabilité ? Ou les habitants se seraient-ils déplacés pour utilisés de nouveaux puits, ceux proche de l'eglise n'ayant plus exploitables ?
 
 
L'église est placée sous le vocable de Saint Corneille, Pape et martyr du IIIème siècle, (fêté le 14 septembre). Pizay a ainsi autrefois été un lieu de pélerinage contre la surdité.
La vision que l'on a de l'église d'aujourd'hui date de la seconde moitié du IXXème siècle.
Elle a subit deux reconstructions. En 1852 le choeur a été refait, le clocher qui se trouvait au-dessus de ce dernier a été déplacé devant l'ancienne entrée et  en 1867 la nef principale a été entièrement reconstruite pour se voir élargit par deux nefs collatérales. 

A l'intérieur de l'entrée vous trouverez les noms des deux curés et des deux architectes qui ont contribué aux différentes reconstructions.

L'église d'aujourd'hui est de style composite par sa technique de construction et sa bichromie. L'aspect extérieur est d'inspiration byzantine et l'aspect intérieur lui est roman.
 
La paroisse a été consacrée au XIIème siècle.  
 
 
La vierge

imgp1235-1.jpg
Il s'agit d’une croix de dévotion en pierre datant de 1856 et célébrant l'Immaculée Conception.
Elle fut érigée par l’Association du Saint Rosaire et de la Fabrique.
Déclarée et proclamée conçue "sans pêché" par le Pape Pie IX vers 1854, elle a été bénie solennellement par le curé de Montluel en 1857.
Sur son socle on peut lire l’inscription : « Merci à Notre Dame de Pizay ».